Qui sommes-nous?

Le Fonds est une entité à but non lucratif, non partisane, créée dans le but d’encourager des réponses durables et de promouvoir des actions innovantes en vue d’améliorer la protection des défenseurs des droits de l’homme (DDH).

En utilisant le droit et les procédures légales, le Fonds souhaite catalyser les efforts déployés par les initiatives actuelles et construire un environnement de respect des droits fondamentaux dans la région des Grands Lacs d’Afrique.

Notre vision

Créer un environnement dans lequel tout citoyen peut participer aux débats démocratiques et exercer ses droits fondamentaux en toute sécurité.

Notre mission

Protéger les droits et libertés des défenseurs des droits de l’homme dans la région des Grands Lacs d’Afrique, via des partenariats régionaux et des réseaux locaux.

Nos objectifs principaux

  • Améliorer la capacité des DDH à accomplir leurs activités de défense des droits de l’homme en fournissant des services juridiques et/ou des subventions afin de les protéger et de faire respecter leurs droits.
  • Renforcer les compétences et capacités des acteurs impliqués dans la protection juridique des DDH en assurant des financements et/ou la fourniture d’assistance technique.

Pour réaliser les objectifs ci-dessus, le Fonds finance des activités d’aide juridique et d’assistance judiciaire au bénéfice des DDH, des activités de renforcement des capacités des acteurs impliqués dans la protection des DDH, la promotion d’un renforcement des cadres de protection nationaux et régionaux, le développement de la collaboration régionale au niveau des organisations de la société civile actives dans le secteur de la protection, et, exceptionnellement, un soutien logistique et la protection physique des DDH en danger.

Le Fonds soutient exclusivement les DDH et les organisations de défense des droits de l’homme.

Où sommes-nous actifs ?

Le Fonds est actif dans la région des Grands Lacs d’Afrique, regroupant le Burundi, la République démocratique du Congo, le Kenya, le Rwanda, la Tanzanie et l’Ouganda. Bien que basé à Kampala, le Fonds interviendra dans les différents pays par le biais de ses points focaux nationaux. Ces points focaux permettent d’accéder aux réseaux locaux déjà en place et font office de points de contact pour les DDH aux niveaux national et local.

Qui sont les DDH ?

Les Nations Unies définissent les défenseurs des droits de l’homme (DDH) comme « des personnes qui, individuellement ou en association avec d’autres, œuvrent à la promotion ou à la protection des droits de l’homme ».

Le terme « DDH » englobe toute personne – travailleur social, journaliste, avocat, communauté locale, organisation ou bénévole – qui œuvre à la défense des droits de l’homme. Ces personnes se distinguent par la passion dont elles font preuve pour protéger et promouvoir les droits de l’homme ainsi que par leurs actions pacifiques pour atteindre leurs objectifs.

Les DDH travaillent dans l’intérêt des populations les plus vulnérables qui sont privées de la jouissance de leurs droits fondamentaux. Les défenseurs s’efforcent de responsabiliser les agents de la fonction publique, informent les populations marginalisées sur les façons de faire valoir leurs droits, rendent compte des violations des droits de l’homme, encouragent les débats publics, enquêtent sur les questions sensibles qui compromettent la mise en œuvre des droits, etc., afin de garantir le respect des droits fondamentaux de leurs communautés.

Le Fonds a été créé sous la forme d’un partenariat entre des organisations clés qui partagent la conviction que les DDH sont essentiels au développement de la démocratie et que leur sécurité est directement liée à la sécurité de leurs communautés.

>> Vous pouvez télécharger ici le dépliant présentant les principales informations relatives au Fonds (pdf): au Burundi, au Kenya (en anglais), en Ouganda (en anglais), en RD Congo, au Rwanda et en Tanzanie (en anglais)


Notre histoire

Le Fonds est une entité non partisane à but non lucratif qui a été créée en 2015 dans le but d’encourager une réponse durable et de promouvoir des actions innovantes destinées à améliorer la protection dont bénéficient les DDH en se fondant sur le droit et les processus juridiques.

Le Fonds est le résultat de centaines d’heures de travail et de discussion entre les organisations partenaires ainsi que de diverses études réalisées entre 2012 et 2015 à propos de la protection des DDH dans la région. Les études ont révélé le besoin d’une plus grande assistance juridique pour les DDH et d’une collaboration plus étroite entre les organisations actives dans ce contexte. C’est ainsi que le Fonds a été créé avec le soutien de l’Union européenne (UE).

Le Fonds a été lancé en mai 2015 par son Conseil d’administration représentant les organisations impliquées depuis longtemps dans les secteurs de la protection et du droit : Avocats Sans Frontières (ASF), l’East African Law Society (EALS), l’East and Horn of Africa Human Rights Defenders Project (EHAHRDP), la Ligue des droits de la personne dans la région des Grands Lacs (LDGL), les associations nationales de défense des droits de l’homme au Kenya, en Tanzanie et en Ouganda, et Protection International (PI).

LogosTotal

© 2018, Human Rights Defenders. Tous droits réservés. Webmaster: Média Animation asbl